Qu’est-ce que l’ESS ?

ESS
Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedIn

Pour le mois de l’ESS, on vous dit tout sur cette tendance de fond qui cherche à réconcilier business et social et qui répond à une quête de sens et d’utilité, forts marqueurs de la génération actuelle.

Solidarité, utilité sociale et performances économiques, voilà ce que cherchent à concilier les entreprises qui s’inscrivent dans l’Économie Sociale et Solidaire (ESS). Elles peuvent revêtir différentes formes entre mutuelles, entreprises commerciales d’utilité sociale, fondations, coopératives ou associations, mais fonctionnent et dirigent leurs activités dans le même sens.

 

ESS

Les principes de l’ESS

Pour cela, les acteurs de l’ESS poursuivent un projet économique au service de l’intérêt général ou collectif avec une lucrativité limitée. Une des principales finalités d’une entreprise de l’ESS est de lutter contre l’exclusion, promouvoir l’insertion sociale ou professionnelle tout en recherchant un ancrage territorial et une mobilisation citoyenne. Pour mettre en oeuvre et faire vivre ce projet, elles adoptent des modes de gestion démocratiques et participatifs où un individu équivaut à une voix.

 

 

Quelques acteurs de l’ESS

 

essCarton Plein est une association parisienne qui propose tout l’attirail du parfait déménageur et un service de déménagement solidaire, écolo et à petit prix en accompagnant l’inclusion sociale et professionnelle des personnes les plus éloignées du travail.

 

essMakeSense est une communauté qui connecte des milliers de citoyens et d’entrepreneurs dans le monde entier à travers des Hold Up. Ensemble, ils construisent des solutions aux enjeux les plus importants de notre temps. MakeSense travaille main dans la main avec les gouvernements, les collectivités et les entreprises.

 

essVendredi ou Stagiaires Sans Frontières, c’est le concept de stages partagés entre entreprises et associations, mais pour lesquels les jeunes sont rémunérés à temps plein par leur entreprise d’accueil, qui cède le plus souvent une journée de travail à une association.

ess

 

Ticket For Change est une association d’intérêt général qui s’est donnée pour mission d’aider l’initiative entrepreneuriale en réunissant et en accompagnant des entrepreneurs et acteurs publics, privés et associatifs pour résoudre les grands problèmes de notre siècle.

 

ess

 

Ashoka est le plus grand réseau mondial d’entrepreneurs sociaux. Créé il y a 35 ans, il a su réunir milliardaires, grandes entreprises, cadres en quête d’engagement et acteurs du changement pour transformer positivement la société.

 

 

essVoisin Malin est une association dont l’objectif est de venir en aide aux habitants des quartiers difficiles. Elle fait appel à des “voisins malins” qui s’occupent d’informer les habitants sur les événements du quartier, de les conseiller sur leurs droits ou leurs habitudes de consommation et de réaliser des enquêtes sur des thèmes de leur vie quotidienne.

 

ess

Môm’artre est un mode de garde, destiné aux enfants de 6 à 11 ans, abordable et global offrant des tarifs adaptés aux revenus de tous et aux horaires d’ouverture élargis. L’essence de ce projet réside également dans son contenu éducatif : proposer un lieu d’épanouissement et d’ouverture culturelle et artistique ouvert à tous.

 

essLe Mouves est une association qui fédère partout en France les entrepreneurs sociaux qui ont choisi de placer l’efficacité économique au service de l’intérêt général. Ses objectifs sont de révéler le métier d’entrepreneurs sociaux et donner envie de l’exercer, et de créer un environnement favorable au développement de l’entreprenariat social.

 

essEt il y a nous … La Boîte à Champignons. Nous sommes une entreprise solidaire d’utilité sociale qui développe des solutions pour créer de nouvelles ressources. En l’occurrence, nous récupérons du marc de café, transformé par des personnes issues de l’insertion professionnelle pour y faire pousser nos délicieux pleurotes Monte Cristo.

 

L’ESS, un secteur à la pointe de l’innovation sociale

L’Économie Sociale et Solidaire se place comme une alternative aux défis posés par les différentes crises économiques, environnementales, morales ou sociales. Secteur en pleine évolution, il ne s’impose pas qu’en France, mais séduit également d’autres pays du monde. Les pratiques économiques se distinguent selon les cultures et les pratiques sociales. Aussi, les lois qui déterminent ce secteur varient selon l’endroit. En Angleterre, on parle de « third sector » qui inclut le volontariat et le « social business » contrairement à la définition de l’ESS qu’a pu donner la France. D’autres pays d’Europe ont leur propre loi concernant l’ESS, comme le Portugal, l’Espagne ou encore la Belgique. La France rejoint le mouvement en 2014 avec la loi Hamon du 31 juillet. Très apprécié des jeunes diplômés, le secteur se nourrit de la recherche de sens et d’utilité sociale qui viendrait offrir une économie durable. Du Canada à l’Inde avec une escale au Maroc, l’ESS élargit ses frontières et intéresse de plus en plus le pouvoir politique qui cherche régulièrement à créer un environnement favorable à son expansion.

Laisser un commentaire