Mode de vie zéro déchet : et si vous essayiez ?

C’est décidé : vous voulez alléger votre quotidien et vous débarrasser du superficiel en adoptant un mode de vie zéro déchet. Le scénario ZERO WASTE 2.0 est là pour vous guider tout au long de votre parcours, comme un mode d’emploi. Il pose les grands principes de la démarche Zero Waste, présente des initiatives inspirantes et donne des solutions concrètes pour passer à l’action, à la maison, autour de soi ou dans sa ville. C’est un livre qui s’adresse à tous – citoyens, élus, entrepreneurs – pour montrer qu’une société sans déchet est possible.

Le Scénario Zero Waste en images

Par où commencer ?

Pour ne pas perdre de vue votre objectif et structurer votre démarche, quelques règles de bases s’appliquent : diminuer la pollution, réduire le gaspillage, appliquer les principes de l’économie circulaire, allonger la durée de vie et d’usage des biens et préserver la matière.

  • Diminuer la pollution

En France, un habitant produit chaque année 354 kg d’ordures ménagères, selon l’Ademe (hors déchets verts). Ces déchets sont pour la plupart incinérés – ce qui produit des poussières, des gaz et des dioxines – ou stockés en décharges, contaminant alors les sols et les eaux souterraines et générant des émissions de gaz à effet de serre. Limiter les déchets, c’est donc agir directement pour diminuer la pollution.

  • Réduire le gaspillage

Toujours selon l’Ademe, les bio-déchets, appelés aussi déchets organiques, représentent près de 50% de la poubelle moyenne d’un ménage. Ce sont par exemple des épluchures de légumes, des déchets du jardin (gazon coupé, feuilles mortes, fleurs fanées…) ou des déchets composés de cellulose tels que le marc de café, le carton ou les mouchoirs. Ils sont pour la plupart jetés dans la poubelle des ordures ménagères et ne sont donc pas valorisés. Ils représentent une source importante de gaspillage et de pollution inutile (= incinérer une matière composée majoritairement d’eau).

50 kg de déchets verts brûlés émettent autant de particules que 9 800 km parcourus par une voiture diesel récente en circulation urbaine . (1)

  • Fonctionner en économie circulaire

En somme, appliquer les principes du « cradle to cradle » : produire des objets pensés pour être recyclés en fin de vie, sans en perdre la qualité. On considère ainsi le déchet comme une véritable ressource. On pense l’objet en amont, on le conçoit de telle sorte qu’il ait un impact positif sur l’économie, l’humain et l’environnement.

  • Allonger la durée de vie et d’usage des biens

Plutôt que de jeter des déchets dont l’origine est organique et de polluer en les incinérant, privilégions le retour au sol. La solution ? Le compostage ou le lombricompostage, aujourd’hui possible aussi bien en maison qu’en appartement. Pour les déchets non-organiques, il faut systématiser le recours à la réparation ou à l’upcyclage (= donner une nouvelle vie au produit).

Envie d’en savoir plus pour agir et passer au Zéro déchet ? Découvrez l’ouvrage réalisé par Zero Waste France.

Sources : https://www.zerowastefrance.orghttp://www.bioalaune.com/http://www.notre-planete.info/

Vous aimerez aussi...

saint valentin

Une Saint Valentin écolo

La Saint Valentin c’est plus de 11 milliards d’euros générés dans le monde. Alors pourquoi pas célébrer l’amour écolo et plus si affinités …

1
Sous-total : 1 produit
Paiement sécurisé
69,90
Commander
Powered Voltage Emoji by Caddy