Que faire de votre Boîte à Champignons après culture ?

 

Comme vous le savez désormais, depuis nos débuts en 2012, nous développons des solutions pour créer de nouvelles ressources : on « upcycle ». Nous collectons le marc de café en Île-de-France pour réaliser le substrat présent dans vos Boîtes à Champignons. D’ailleurs, vous pouvez réaliser le même processus que nous, de bout en bout, avec notre modèle « A Faire Soi-Même ». Nous sommes également producteurs-récolteurs de pleurotes Monte Cristo à Saint-Nom-La-Bretèche (78). Lorsque nos sacs de culture ont donné 2, 3 voire 4 récoltes, nous confions le substrat aux maraîchers d’Île-de-France qui l’utilisent pour fertiliser leurs cultures. Une démarche circulaire qu’on vous propose d’adopter à la maison, en donnant une seconde vie au substrat de votre Boîte à Champignons !

Pourquoi réutiliser le substrat ? Quelles sont ses vertus ? 

Maraicher-utilisant-notre-substrat-225x300Maraîcher-nutilisant-pas-notre-substrat-225x300Introduire du “champignon” dans la terre, c’est lui donner un grand coup de boost. Et pour preuve, on a fait le test avec un maraîcher italien, pas convaincu du tout lorsque nous lui avons recommandé ce procédé. Pour démontrer l’impact du marc de café mycéliumisé sur une culture, nous avons choisi 2 parcelles de culture de courgettes, côte à côte : nous en avons introduit sur la première parcelle. Quand nous sommes repassés deux mois plus tard, le maraîcher nous annonçait que ses plants de courgettes (première parcelle) prenaient trop de place !

Les résultats étonnants de ce procédé ont été confirmés par nos amis de Topager, par une étude officielle de l’INRA/AgroParisTech, ainsi que par le démonstrateur des techniques d’agriculture urbaine du Vivant

Puis-je faire la même chose en appartement ? 

Oui, en appartement, le substrat ainsi enrichi par la culture de vos pleurotes va vous permettre d’améliorer la santé de vos plantes en pot ou balconnières. Pourquoi ? Car le substrat permet de mieux retenir l’eau, il rend les nutriments plus disponibles pour les plantes.

Comment procéder ? 

  1. Percer le fond d’un pot vide.
  2. Disposer une couche de drainage de 5 cm au fond du pot : billes d’argile, cailloux…
  3. Introduire le substrat émietté de votre Boîte à Champignons sur 10 à 15 cm.
  4. Si vous avez du bois broyés, des cartons propres broyés, ajoutez-en 5 à 10 cm.
  5. Introduisez ensuite votre substrat (du terreau avec un peu de compost par exemple) sur 20 à 50 cm de hauteur (selon la taille et la profondeur de votre pot).
  6. Petite touche finale si vous avez : un peu de mulch en surface (petit bois broyé).

Les premiers jours, arrosez peu mais fréquemment, pour que le substrat se fasse. Après quelques semaines, vos plantes seront plus belles, produiront plus de fleurs et de fruits, et seront moins sensibles à vos oublis d’arrosage (ce qui ne vous en dispense pas !)

Si vous avez un balcon et que vous voulez faire un petit potager

Dans un bac potager (ou n’importe quel bac de récup’, tant qu’il y a une évacuation dessous et qu’il fait au moins 40 cm de profondeur), faites ce qu’on appelle une « lasagne » !

Source : https://ethnoecologie.revues.org/2324
Source : https://ethnoecologie.revues.org/2324

Cette technique est particulièrement efficace pour les plantes exigeantes en nutriments : tomates, fraises, salades, …

Si vous avez un jardin, de nombreux choix s’offrent à vous ! 

Pour le potager, vous pouvez procéder comme pour le bac potager. Vous pouvez remplacer le bois broyé par des vieilles bûches et tout ce que vous trouverez de bois anciens en sous-couche, placés sous le niveau du sol et bien tassés.

Vous pouvez également vous servir des qualités de rétention d’eau de votre sac pour mélanger son contenu à tous vos substrats de rempotage. Particulièrement recommandé pour la plantation d’arbres, le substrat va favoriser la reprise, et rendre les substances nutritives plus disponibles.

champignon-mycelium
Sous la terre, le mycélium fait le boulot, et passe parfois une tête dehors !

Si vous disposez d’un gros stock de bois broyé, vous pouvez mettre le substrat en sous-couche sous votre mulch, il va accélérer de manière impressionnante sa dégradation. Attention tout de même à bien penser à compenser un peu en azote (via l’apport de compost).

A vous de jouer ! N’hésitez pas à nous envoyer vos photos sur bonjour@laboiteachampignons.com

 

Laisser un commentaire